On passe à l'acte | On écoute la parole de celles et ceux qui, à un moment de leur vie, traversent une période difficile.

'On écoute la parole de celles et ceux qui, à un moment de leur vie, traversent une période difficile.'

Publié le 21/06/2011
4994 vues

Thème :
Insertion - solidarité

Mots-clés :
Solidarité Ecoute Relation humaine Soutien Association

Coordonnées :

S.O.S Amitié Ile-de-France

/Services Administratifs

7 rue Heyrault 92660 Boulogne-Billancourt cedex

Email : sos.amitie.idf@wanadoo.fr

Tel : 01 42 96 73 90 

 

Trouvez le poste le plus près de chez vous :

http://www.sos-amitie.org/Liste-des-postes

 

Vous voulez devenir écoutant, suivez le guide! : 

http://www.sos-amitie.org/Devenir-ecoutant

 

Pour en savoir plus sur SOS Amitié : 


http://www.sos-amitie.org/

Artistes de la vie

Sos amitié

 

S.O.S Amitié est un service d'écoute destiné à accueillir la parole de celles et ceux qui, à un moment de leur vie, traversent une période difficile. Quel que soit le moyen choisi : téléphone, messagerie, Chat, la personne qui appelle ou adresse un message est anonyme. S.O.S Amitié s'engage à garantir cet anonymat.

L'idée de proposer une écoute au téléphone pour prévenir le suicide est au départ britannique. C'est en effet la mort par suicide d'un adolescent anglais de 14 ans, qui est à l'origine d'une annonce parue dans le Times du 2 novembre 1953 « Avant de vous suicider, appelez-moi à M.A.N. 90.00 ». Le Révérend Chad Varah, auteur de l'annonce et fondateur des Samaritans en Grande Bretagne, vient d'inventer le premier service d'écoute téléphonique dans le monde : un service pour venir en aide à tous ceux qui étaient tentés par le suicide, aux désespérés, aux isolés et à tous ceux qui ne se sentaient écoutés de personne.

En France, S.O.S Amitié naît de la rencontre de Georges Lillaz, qui subventionne de nombreuses initiatives sociales et du Pasteur Jean Casalis et de son épouse, premiers écoutants du premier lieu d'écoute français, créé à Boulogne-Billancourt en 1960.

Après ses premiers pas, en août 1961, l'activité d'écoute se transforme en association loi 1901. Cette dernière est d'abord appelée «L'amitié S.O.S par téléphone». Elle est soutenue par la Fédération Protestante de France auxquels se sont joints l'Eglise Catholique et le Consistoire Israélite. Elle deviendra laïque en 1970 et transformera son nom en «S.O.S Amitié», nom qui suggère à la fois l'urgence avec S.O.S et la disponibilité d'écoute avec Amitié.

Aujourd'hui, S.O.S Amitié Ile-de-France compte 210 écoutants bénévoles qui se relaient 24 heures sur 24 dans 7 lieux d'écoute en région parisienne.

Vous avez aimé ? Partagez cette initiative !



Et inscrivez vous à notre lettre d'infos

Suggestions

109
J'ai décidé de mettre mes terres à disposition de tout ceux qui souhaitent expérimenter l'agriculture
Se lancer dans une activité agricole sans risques ni fraisInsertion - solidarité 3 139 vues