10 ans de journalisme positif pour inciter à agir

Depuis 10 ans, nous avons collecté les témoignages de plus de 500 porteurs de projets innovants en faveur du bien commun, dans tous les domaines. Nous voulons :

  • visibiliser les projets de bien commun, peu relayés dans les médias traditionnels
  • valoriser des innovateurs peu soutenus par les dispositifs existant
  • inspirer en montrant l’exemple pour inciter à agir en faveur du bien commun

Ces héros du quotidien prouvent vraiment qu’on peut faire autrement et que c’est possible de passer à l’acte pour contribuer à l’amélioration du monde ! Ils démontrent aussi que l’investissement dans des projets de sens favorise le bonheur et l’épanouissement.

A l’opposé d’une vision étroite de la citoyenneté, On passe à l’acte fait la promotion d’une démocratie vivante et d’une citoyenneté active, au travers de laquelle chacun et chacune peut contribuer, de multiples manières. Cela passe notamment par la réappropriation citoyenne de l’économie, de l’énergie, de l’alimentation, de l’habitat, de la culture, de la santé ou encore de la politique.

L’association organise aussi des projections et des conférences gesticulées pour diffuser cette information positive et constructive et ainsi, favoriser l’essaimage de ces initiatives et de cette énergie d’action.

Soutenir les porteurs de projets de bien commun

Après 10 années de rencontre de ces innovateurs, nous avons fait le constat que les porteurs de projet de bien commun manquent de soutien. L’association a donc décidé d’orienter son projet vers l’accompagnement des créateurs de projet à impact sociétal positif pour généraliser l’innovation citoyenne. Pour cela, elle travaille actuellement sur :

  • la mise en place d’une formation en ligne intitulée On passe à l’acte
  • la production d’une plateforme numérique rassemblant de nombreux outils pour aider les porteurs de projets
  • la construction de partenariat avec des acteurs publics locaux pour impulser des dynamiques d’action territorial
Elle a également créé un réseau national de soutien aux porteurs de projets : Synergiser.

Quelques chiffres :

  • 700 vidéos sur des porteurs de projets de bien commun, 42 documentaires et 3 documentaires en DVD
  • plus de 4 millions de vues des vidéos
  • 60 000 abonnés aux réseaux sociaux et newsletter
  • des dizaines de messages encourageant chaque mois
  • 1 association
  • 1 équipe d’une dizaine de personnes et de nombreux intervenants ponctuels (stagiaires, services civiques, intermittents, bénévoles...)
  • 1 important réseau d'acteurs du changement
  • Des idées pleins les tiroirs qui ne demandent qu'à être réalisées !

Nos grandes dates

2017 : Lauréat du prix de la démocratie
2015 : Mission sur la transition économique (ministère de l'écologie S.Royal et Corinne Lepage)
2014 : Visite du Président du CESE (Conseil économique social et environnemental) JP Delevoye dans nos locaux
2013 : Membre du Collectif pour une Transition Citoyenne
2012 : Présence dans les médias : Arte, France Inter, France Info

Rien n'est aussi contagieux que l'exemple.La Rochefoucauld

Historique

Il y a plus de dix ans, Mathias Lahiani, musicien et ingénieur du son, en a eu assez du catastrophisme ambiant dans les médias. Guerres, scandales politiques, faits divers en tout genre… Des informations anxiogènes et paralysantes qui polluent chaque jour les écrans de télévision ou les journaux de nombreux médias.
Il veut montrer les gens qui agissent au quotidien, à leur échelle, et qui mettent en place des projets humanistes et positifs. Avec des amis, Mathias décide alors de fonder l’association « On passe à l’acte », média indépendant de journalisme positif et constructif au service des porteurs de belles initiatives en tous genres.

Avec son équipe, il sillonne pendant des années la France à la rencontre d’acteurs ayant décidé d’agir pour un monde plus vertueux, plus respectueux de l’homme et de la planète. L’association cherche à rendre visible ces porteurs de projets à impact sociétal positif et diffuser cette information constructive.

Il s’agit d’inspirer à agir pour le monde et de libérer le pouvoir d'agir de chacun-e.

Mathias Lahiani