On passe à l'acte | J'ai décidé d'encourager l'insertion professionnelle des personnes défavorisées tout en aidant l'agriculture en difficulté

'J'ai décidé d'encourager l'insertion professionnelle des personnes défavorisées tout en aidant l'agriculture en difficulté' François Plassard

Impact global : 8


Publié le 21/01/2016
Lyon, Rhône
26098 vues

Thème :
Insertion - solidarité
L'efficacité au service de projets de sens

Mots-clés :
Jean-Guy Henckel circuits courts agriculture biologique insertion jardins de Cocagne

Coordonnées :

Artistes de la vie

Permettre l'insertion par le travail dans les jardins de Cocagne

Ancien éducateur, Jean-Guy  cherchait des solutions aux problématiques de chômage et d'insertion professionnelle.  Egalement très sensible aux difficultés traversées par le monde agricole, il décide de trouver des solutions concrètes à ces deux thématiques.

En 1999, il crée le premier jardin de Cocagne , un modèle nouveau alliant vente en circuit court,  réinsertion et agriculture biologique.

C'est une révolution sociale, économique et environnementale !

Devant  l'intérêt suscité par cette première ferme, un mouvement se développe et se fédère : en 1999 naît l'association "Les jardins de Cocagne", qui compte aujourd'hui quelques 120 potagers bio et 22 000 familles adhérentes recevant leurs paniers bio.

Environ 4 000 personnes ont retrouvé de l'emploi ou se sont formées grâce à ce réseau.

"Vous avez besoin de légumes. Ils ont besoin de travail. Ensemble, cultivons la solidarité !" Jean-Guy Henckel

Source : Le projet Imagine - Frédérique Bedos

www.leprojetimagine.com

Vous avez aimé ? Partagez cette initiative !



Et inscrivez vous à notre lettre d'infos

Suggestions

109
Et si on offrait une parcelle de terre lors de chaque naissance ?
Imaginer une nouvelle manière de partager la terreInsertion - solidarité 3 134 vues