On passe à l'acte | J'ai décidé de trouver des solutions pour régénérer les sols à partir de nos broussailles

'J'ai décidé de trouver des solutions pour régénérer les sols à partir de nos broussailles' Nicolas Brahic

Impact global : 11


Publié le 14/11/2016
St Maurice de Navacelles, Hérault
71314 vues

Thème :
Ecologie - environnement
L'efficacité au service de projets de sens

Mots-clés :
agriculture pionniere agriculture biologique agriculture durable idée innovante idée à dupliquer environnement innovation écologie agroforesterie agroécologie agriculture respectueuse Buxor

Coordonnées :

Le Labe : comprendre et accompagner l'engagement des individus et organisations

Inventer les moyens techniques de récolte de la broussaille, véritable énergie inépuisable et durable

Pour Nicolas, le sol est un élément fondamental dont dépend toute notre vie : "chaque action, comme le fait de se lever le matin, dépend d'un aliment qu'on a ingéré, qui lui-même dépend d'un sol vivant.(...) Si on oublie ce lien, on se condamne". Il a donc décidé d'oeuvrer pour permettre de retrouver des sols vivants partout dans le monde en inventant une solution reproductible partout et tout le temps.

L'idée :  utiliser cette ressource inépuisable qu'est la broussaille en captant l'énergie solaire qu'elle contient pour la redonner au sol,afin que les paysans puissent avoir des sols qualitatifs très productifs et que des peuples très appauvris puissent redevenir autonomes en étant capables de cultiver eux-mêmes leur nourriture.

Pour ça, il a inventé des machines spécifiques capables de couper notre broussaille tout en permettant sa repousse. Il réalise ensuite un broyat et un compostage humide qui devient alors un élément extrêmement fertile : "on est capables avec ça d'apporter de la matière à des pays où il n'y a même plus ni broussaille ni arbre".

Résultats :

En outre, le compost en fermentation dégage en permanence une chaleur très forte permettant de chauffer des foyers entiers. La broussaille est donc une formidable énergie thermique, propre et renouvelable.

Nicolas a ainsi calculé que si l'on captait un tiers de la broussaille française, on pourrait chauffer l'ensemble des foyers du territoire et créer des sols vivants sur la totalité des surfaces cultivables du pays: "On dit qu'en France on n'a pas de pétrole, mais on a la plus belle ressource qui soit : c'est la broussaille".

Nicolas présente avec son projet de véritables solutions écologiques et durables : c'est à n'en pas douter une initiative à soutenir et à diffuser.

Vous avez aimé ? Partagez cette initiative !



Et inscrivez vous à notre lettre d'infos

Suggestions

199