'On a décidé d'expérimenter une solution de partage du travail pour combattre le chômage' François Plassard

Impact global : 7


Publié le 12/04/2016
Lyon, Rhône
29043 vues

Thème :
Société - gouvernance
L'efficacité au service de projets de sens

Mots-clés :
Université du temps choisi économie travail à mi-temps travailler autrement initiative citoyenne chèque du temps choisi solutions innovantes initiative positive travail Francois Plassard liberté revenu d'existence à mi-temps

Faciliter la création d'emplois

François a imaginé un moyen de créer des emplois pour ceux qui n'en n'ont pas tout en permettant à ceux qui travaillent trop de se libérer du temps pour réaliser leurs rêves...

L'idée ? Diviser le temps de travail par deux pour créer deux emploi au lieu d'un ! A partir des économies faites en indemnités "chômage", il suffit de verser 400€ à ceux qui se mettent à mi-temps. Dès lors, tout notre temps n'est plus consacré à travailler pour se nourrir et chacun a du temps pour accomplir des projets de sens.

Convaincu que c'est possible, François a décidé de tenter l'expérience à Lyon... et ça marche !

Exemples de salariés qui se sont mis à mi-temps et en échange de quoi ils ont réçu 400€ par mois : 

Et c'est pas tout ! François a aussi été convié en Italie pour dupliquer le modèle ! D'ailleurs, pour lui la solution pour une société bien dans ses baskets est là "Il faut passer d'une société de plein emploi à une société de pleine activité, de pleine activité et transformer le Produit Intérieur Brut en Bonheur Intérieur Brut !"

Vous avez aimé ? Partagez cette initiative !



Et inscrivez vous à notre lettre d'infos

Suggestions

88
On a décidé de rassembler les acteurs de la transition et stimuler les initiatives
Forum : La Transformation Sociale et économique de la SociétéSociété - gouvernance 2 396 vues
Valoriser les innovations en matière de fonctionnement de la démocratieSociété - gouvernance 957 vues
Créer du lien international pour envisager nos options au lieu de rêver à un ailleursSociété - gouvernance 4 293 vues Impact global : 10