On passe à l'acte | J’ai décidé de soutenir l'éducation des enfants du village de Seko

J’ai décidé de soutenir l'éducation des enfants du village de Seko

'J’ai décidé de soutenir l'éducation des enfants du village de Seko' AYI MARIE-PIERRE

Publié le 08/02/2014
Seko au Togo
4474 vues

Thème :
Insertion - solidarité

Mots-clés :
enfants défavorisés école scolarité education Afrique Solidarité

Coordonnées :

MARIE-PIERRE AYI
PRESIDENTE
TEL 06 03 62 42 86
ADRESSE : ASSOCIATION SEKOVIO PIERRE PEPIN
MAISON DES ASSOCIATIONS NICE EST
Boite Postale A7
50, BD ST ROCH - 06300 NICE


http://www.sekovio-pierre-pepin.fr

On vous aide à agir avec la formation Je me lance

De vraies salles de classe pour les enfants d’un village du Togo !

Marie-Pierre œuvre depuis bientôt 12 ans pour le village de Seko, avec l’aide des bénévoles de l’association qu’elle a crée pour aider les habitants. « Notre priorité est l'éducation des enfants » dit-elle. À l'heure actuelle, ce sont plus de 100 enfants qui suivent leurs cours quotidiens sous des abris de fortune, ouverts au vent et à la pluie. Le nombre d'enfants scolarisés à l'école primaire publique est passé de 234 en 2002 à près de 500 en 2013 grâce à différentes actions mises en place :                               

 - Les parrainages (Conseil général des Alpes-Maritimes, Conseil régional PACA et à deux reprises association « talents et partage »)

- Les subventions, cotisations, dons, manifestations pour récolter de l’argent.

- La réhabilitation d'un vieux bâtiment en 4 salles de classe

- La construction des équipements sanitaires

- La réhabilitation du logement de fonction du directeur

- La gratification de 4 enseignants (trop irrégulièrement malheureusement)

- Le don d’un minibus pour le transport scolaire des enfants qui viennent d'autres villages

- L'expédition de deux containers (en 2003 et en 2013) remplis de cartables, fournitures scolaires, livres de bibliothèque et livres scolaires, vêtements, chaussures, jeux et jouets.

Toutes ces réalisations ont également contribué à la parité entre garçons et filles fréquentant l'école.

« Il faut beaucoup de courage pour mener a bien de tels projets mais quelle satisfaction et quel bonheur quand on arrive au bout. Le regard des enfants nous fait oublier tous les problèmes que nous avons du affronter »

Pour avoir des informations sur ce projet ou soutenir Marie-Pierre et son association, n’hésitez pas à visiter son site internet !

 

Christine CHABAUD pour On passe à l'acte

Vous avez aimé ? Partagez cette initiative !



Et inscrivez vous à notre lettre d'infos

Suggestions

106
Et si on offrait une parcelle de terre lors de chaque naissance ?
Imaginer une nouvelle manière de partager la terreInsertion - solidarité 2 844 vues