'J'ai décidé de faire revivre l'ancienne boucherie de mes parents pour créer un lieu collectif' schirrer régine

Publié le 14/02/2016
La bachellerie en Dordogne
1856 vues

Thème :
Culture - informations constructives

Mots-clés :
Boucherie philosphique années 50 cinéma art Régine Schirrer lieu culturel collectif

Coordonnées :

Créer un lieu culturel pour tout le monde

Régine a voulu rappeler ce que fut et ce que reste la profession des bouchers, mais aussi leur esprit, leur devoir de transmission de connaissances vieilles de plusieurs siècles, leur humanisme et leurs valeurs.

Quand elle a hérité de la boucherie de ses parents, abandonné depuis 28ans, elle a decidé d'en faire un lieu de mémoire. Elle a créé la boucherie philosophique qui maintenant un lieu de décor pour le cinéma ou la télévision. Chaque année elle l'ouvre aux journées du patrimoine et y fait des expositions sur le thème des années 1950.

"Chaque année de nombreux visiteurs viennent et chacun revit un bout de son enfance. Grâce à internet, la boucherie voyage dans le monde entier. D'une situation désespérée au départ, j'ai fait une belle réalité. La boucherie est sauvée. C'est mon chemin de Saint Jacques de Compostelle."

Vous avez aimé ? Partagez cette initiative !



Et inscrivez vous à notre lettre d'infos

Suggestions

109