On passe à l'acte | J'ai décidé d'inventer une méthode de répartition et redistribution équitable et réaliste!

J'ai décidé d'inventer une méthode de répartition et redistribution équitable et réaliste!

'J'ai décidé d'inventer une méthode de répartition et redistribution équitable et réaliste!'

Publié le 25/11/2014
Roynac
6696 vues

Thème :
Economie - entreprise éthique

Mots-clés :
Solution Inégalité Justice Impôt Finances Société equitable Calcul

Coordonnées :

Artistes de la vie

Méthode

Alain a inventé une méthode qui permette de calculer les charges aux prorata des revenus.

Alors qu'il fait partie d'un point de vente auto-géré et collectif, il est témoin de la difficulté de calculer équitablement la répartition des charges de la structure. Cette question est source de conflits et de tensions, mais surtout d'inégalités.

Pour résoudre le problème il créé la méthode "à l'unisson" qui permet de répartir équitablement, et sans équivoque, les charges de fonctionnement entre les adhérents du point de vente. Simple et efficace, son idée a permis de quantifier avec précision et sans ambiguïté, la contribution ou la rétribution de chacun.

Résultat : fini les conflits, bonjour la sérénité et la confiance au sein du groupe de producteurs !

Pour Alain cette méthode est aussi applicable au calcul de l'impôt sur le revenu. Pour lui, cette invention est une piste formidable au rééquilibrage de l'organisation de notre société : "Il faut rendre plus de justice et de confiance au sein de nos inégalités, il existe de nombreuses lacunes dans notre système fiscal. Son fonctionnement établi avec légèreté, truffé de supercheries, ne peut qu'amener tout droit à la dislocation de notre société."

Et c'est possible ! Il suffirait de connaître les revenus fiscaux de chacun et le montant à prélever, qui est le montant voté au budget concernant la recette de l'IR. Cette méthode pourrait être conduite au niveau d'une commune, d'un département, d'une région ou d'un pays, et tout ça par un calcul informatique automatisé. Qu'est-ce qu'on attend ?!

Comment ça marche ?

Exemple :   
Si le calcul au prorata me donne 100 permanences à tenir, j'en tiens 50 ; je devrais payer le montant de 50 permanences qui s'ajoute à la somme obtenue avec le taux moyen de prélèvement. S'il me donne 10 permanences à tenir, j'en tiens 50, donc on me devra le montant de 40 permanences qui se retranchent de la somme obtenue avec le taux moyen de prélèvement. S'il me donne 50 permanences à tenir, j'en tiens 50, je ne dois rien et on ne me doit rien. Dans ce cas là, je contribue au taux moyen de prélèvement parce que mon revenu est égal au revenu moyen du groupe.

De ce fait, ce calcul produit un effet progressif au-dessus du revenu moyen et dégressif en-dessous du revenu moyen. Il permet donc à toutes les personnes situées en-dessous du revenu moyen d'être rétribuées pour les permanences qu'elles ont tenu à la place des personnes dont le revenu se situe en-dessus du revenu moyen et qui elles, vont contribuer. Cette technique de calcul placée sur support informatique permet de faire toutes sortes de simulations, à partir de différents critères qui paraissent judicieux, tout en gardant une synchronisation parfaite et indiscutable sur la prise en compte de chacun.

Vous avez aimé ? Partagez cette initiative !



Et inscrivez vous à notre lettre d'infos

Suggestions

129
Favoriser le développement des petites entreprises locales pour accroître l'économie de son territoireEconomie - entreprise éthique 4 288 vues Impact global : 5
J'ai décidé de créer la première banque alternative !
Accélérer les échanges commerciaux par la création d'une banque alternative.Economie - entreprise éthique 4 532 vues