J’ai décidé de m’installer en zone de désert médical pour offrir un service de proximité

'J’ai décidé de m’installer en zone de désert médical pour offrir un service de proximité' Guilhem Doucet

Publié le 04/04/2017
Lozère
402 vues

Thème :
Santé - nourriture saine - Agriculture

Faciliter l'accès aux soins de la population rurale

Guilhem est audioprothésiste. Après des expériences à Paris, Perpignan, Toulon ou Montpellier, il a décidé de s’installer dans le sud de la Lozère.

L'idée : être présent pour toutes les personnes qui, en milieu rural, ne trouvent habituellement pas ce type de praticien.

Pour ça, il est présent tour à tour dans les maisons de santé de Meyrueis, Florac et La Canourgue, et il parcourt les routes pour répondre à un réel besoin : permettre à la population rurale de bénéficier d’un service de proximité.

« J’ai vu qu’il n’y avait pas d’audioprothésiste dans la moitié sud de la Lozère. C’est compliqué pour les personnes, notamment âgées. Certaines sont bloquées. D’autres doivent faire beaucoup de route… encore plus lorsqu’elles ont un rendez-vous par semaine » .

Son cas est encore plutôt rare : « Je pense que c’est la première fois qu’il y a un audioprothésiste dans ce type de structure ».

 Résultats :

Vous avez aimé ? Partagez cette initiative !


Suggestions

108