'J'ai décidé de diffuser un modèle de justice basé sur la relation et la réparation plutôt que la punition' Hélène Van Dijk

Impact global : 10


Publié le 28/01/2016
Saint Girons, Ariège
25573 vues

Thème :
Société - gouvernance
L'efficacité au service de projets de sens

Mots-clés :
justice Hélène Van Dijk bien-être Question de justice liberté justice restaurative loi

Coordonnées :

Question de justice

Question de justice
14 Rue Maurice Ravel
09200 Saint Girons
06 73 14 83 52
contact@questiondejustice.fr
www.questiondejustice.fr


http://questiondejustice.fr

Encourager de nouvelles manières de gérer les litiges entre les gens

Hélène a décidé de promouvoir la justice restaurative pour changer les relations entre les gens et faciliter la gestion des litiges.

L'idée : mettre l'accent "sur les conséquences, réparer les dommages causés et/ou restaurer la confiance entre les personnes qui ont été affectées au lieu de définir les culpabilités et infliger une peine."

Pour ça, elle a créé l'association "Question de Justice" qui organise des conférences, ateliers et formations auprès de professionnels de l'éducation (instituteurs, éducateurs...) et des particuliers (collectifs qui souhaitent s'engager dans un projet commun, familles qui souhaitent régler un problème).

Résultats :

Aujourd'hui Hélène tente de se rapprocher des institutions telles que les conseils généraux, ministères, villes pour développer son action et promouvoir la justice restaurative. En effet, pour elle, "si nous arrivons à mettre en œuvre les pratiques de justice restaurative, j'aurais été un maillon de la chaîne : une chaîne qui rendra la dignité aux gens, créera et restaurera des relations, réparera des blessures et en préviendra beaucoup."

 

Vous avez aimé ? Partagez cette initiative !



Et inscrivez vous à notre lettre d'infos

Suggestions

91
On a décidé d'allouer une part du budget de notre ville à des projets citoyens
Faire appel aux citoyens pour améliorer la vie sur les territoiresSociété - gouvernance 2 408 vues